Pour qui ?

Pour les familles

 Il s’agit d’aider, de soutenir les parents dans leur rôle, de les accompagner pour face à des difficultés ponctuelles.

Dans le cas des interventions financées par la Caf, des conditions d’accès sont demandées et la durée d’intervention est limitée dans le temps. Une participation financière est demandée à la famille en fonction de son quotient familial. Une grande partie du coût est pris en charge par la Caisse d’allocation familiale (Caf).

Dans le cas des prestations financées en partie par les départements, les interventions répondent aux difficultés sociales et d’intervention que peuvent rencontrer les familles.

Pour les personnes en perte d’autonomie

 

 Dans le cadre de l’allocation personnalisée d’autonomie, de la prestation de compensation du handicap, des garanties des mutuelles et des assurances, des professionnels :

  • accompagnent pour les activités de la vie quotidienne
  • aident dans les démarches administratives
  • contribuent à maintenir le lien social
  • soutiennent sur le plan moral et psychologique les personnes
  • assurent des gardes de jour ou de week-end

Pour les personnes en situation de handicap

 ADOMICILE 57 peut vous seconder utilement pour prendre soin de vous et de vos proches  :

  • les assister par une aide personnelle à leur domicile (en-dehors des actes médicaux) – Cette activité recouvre les actes essentiels de la vie quotidienne (se nourrir, se laver, se déplacer, etc.), l’accompagnement et l’aide dans les activités de la vie sociale et relationnelle (loisirs, animation, activités culturelles et artistiques) et le soutien des activités intellectuelles, sensorielles et motrices.
  • faciliter la mobilité et le transport des personnes qui ont des difficultés de déplacement
  • les accompagner dans leurs déplacements en dehors de leur domicile (promenades, transports, actes de la vie courante)

Pour tous

 Les services à la personne s’adressent à tous et à tous âges.

Réduction ou crédit d’impôt de 50 % des sommes dépensées *

  • Si vous êtes imposable, vous bénéficiez d’une réduction d’impôt de 50 % des sommes versées pour les services à la personne, dans la limite de  6 000 €, soit une dépense réelle de 12 000 €/an maximum. Ce plafond peut être relevé en fonction de votre âge, de votre situation familiale, de votre handicap ou du nombre d’enfants à charge.
  • Si vous n’êtes pas imposable, vous pouvez bénéficier d’un crédit d’impôt de 50 % des sommes versées en services à la personne, si vous êtes une personne ou un ménage actif.

* Dans les conditions posées par l’article 199 sexdéciès du CGI. Sous réserve de modification de la législation.